CAFE RACER CLUB
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
CAFE RACER CLUB

Le forum des motos de caractère, classiques ou modernes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS...

Aller en bas 
AuteurMessage
Expresso-Racer
Administrateur
Administrateur
Expresso-Racer

Nombre de messages : 17879
Age : 55
Localisation : Alpes Suisses
Moto(s) : Ducati SS, Honda SLR SS
Motard depuis : 1986
Date d'inscription : 06/07/2007

STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS... Empty
MessageSujet: STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS...   STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS... EmptyMer 20 Mar - 15:11

Ce style particulier a été rendu populaire en Europe au point que même
les constructeurs se sont lancés dans l'aventure à un niveau industriel
dès les années 80 avec la V-Max et par la suite, Triumph, avec la Speed Triple,  la Honda X11, la Ducati
Monster, KTM Duke, Buell avec presque toute sa gamme, MV Agusta Brutale, Kawa Z1000 etc...

De la même facon que la culture du Café Racer traditionnel prend ses racines en Angleterre
entre les années 50 et 60, la culture Streetfighter s'inspire aussi des
même codes, vient aussi d'Angleterre mais s'inspire, cette fois, de cette
nouvelle vague de bécanes japonaises sportives arrivées sur le marché
dès fin des années 70 et 80, lorsque les motards anglais (surtout des coursiers à moto) n'avaient plus
les moyens de changer de carenage après des crash repetés pendant leur boulot dans les rue de Londres et lors de Café
Racing (à la sauce Joe Bar Team). La moto etait alors transformée avec
un look adéquat pour la conduite sans carénage, c'est-à-dire, camouflage
des cables et des durites, éclairage et systeme electrique plus élaboré
puisque devenu exposé aux intemperies et position de conduite plus
urbaine.

On pense que le premier streetfighter est apparu dans les médias dans Bike magazine (Angleterre) en 1983 mais que ce style date de la fin des années 70.

On aime ou on aime pas. Là n'est pas la question.
Chose certaine, ce style de bécane représente depuis 15 ans 80% des ventes des constructeurs moto...

De plus, on peut se demander si les coursificateurs de becanes
normales des années 60 en vue de faire du Street Racing ou du Café
Racing n'auraient pas non plus l'idée, face au fait de ne plus avoir
besoin de coursifier des becanes déjà radicales et sportives, de les
urbaniser pour pouvoir maintenir leur culture basée sur la camaraderie,
la vie en ville, le street-café racing et les sorties occasionnelles le
weekend sur route.

Alors pour ne pas tout mélanger il est bon de tout clarifier et mettre à plat :

Un Café Racer, c'est action de "coursifier" ou de "performantiser" une moto de
merde, une moto normale, une moto banale et presque toujours une moto
plutôt ancienne et presque toujours à carbus.

Un Streetfighter, c'est déjà une moto performante, parfois de pédigré sportif, souvent très puissante, que tu dépouilles, et au delà de son dépouillement, que tu vas radicaliser avec l'utilisation de pièces dernier cri et de haut de gamme.

Le premier Ducati Monster, était par exemple et en son temps un Streetfighter. A la base, c'etait un 851 foutu à poil avec un moteur d'origine pantah qui autrefois etait un moteur de base racing.
C'est pas parce que tu vas y foutre des bracos à ta monster que tu vas en faire un cafe racer !
Le Café Racer c'est pas une allure générale, mais un concept avec une origine bien specifique. Tout comme le streetfighter.

EN FRANCE, "Streetfighter" est une expression négative qui fait surtout référence aux préparations allemandes, cul très remonté, déco criarde, et ambiance beuveries et t-shirt mouillé. Ce mouvement, même s'il fait des adeptes hors-Germanie, n'est pas représentatif du mouvement Streetfighter original.

STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS... 85133

_________________
Nouveaux ticheurtes du CRC à la boutique en ligne : http://www.zazzle.com/caferacerclub/gifts


Un individu dépourvu du sens de l'humour est à la merci de tous les autres. William Rotsler

STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS... Screen11
Revenir en haut Aller en bas
 
STREETFIGHTER. A CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui auraient envie d'aventure......
» Pour tous ceux qui rêvent de devenir bon shooters...
» Pour ceux qui n'aiment ni le froid ni la pluie
» Pour ceux que ça intéresse,un célèbre site connu des pêcheurs
» pour ceux qui arrive la veille de l'enduro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAFE RACER CLUB :: ESPACE DISCUSSION :: Les Streetfighters & Caféfighters, classiques ou modernes-
Sauter vers: